Tursko

L’Eglise St  André Apôtre à Tursko Sanctuaire de la Sainte Vierge

 

            La construction de cette église baroque a commencé en 1777 avec les fonds d’Anna Chlebowska de famille Swinarski, châtelaine de Kalisz, et a fini en 1786 par les soins de Jan Karpieński, curé de la paroisse. L’église en briques, en forme de basilique, avec une tour de trois étages, un choeur trilatéral,  une sacristie et un petit trésor. L’église de trois neufs a été construite pour recevoir des pèlerins trés nombreux affluant pour adorer l’effigie - célèbre par ses miracles -  de la Sainte Marie de Grâce, se trouvant actellement sur l’autel principal.

            La gravure sur bois d’un artisan populaire présentant l’effigie de la Sainte Marie de Mariazell a été déclarée miraculeuse en 1765 et couronnée en 1968.

            L’architecture classique du choeur charme par sa majesté et sa parfaite harmonie. La neuf principale est appuyée sur quatre colonnes énormes. Nottre attention est attirée par la voûte présentant l’histoire de l’arrivée du tableau miraculeux à Tursko et par la chaire à prêcher de la fin du XVIIIe . Dans les neufs latéraux les polychromies sont les illustrations des mystères du rosaire.  Les autels latéraux abritent les tableaux fin XVIIIe début XIXe qui présentent entre autres St André Apôtre, le Christ Crucifié, l’Assomption et la Sainte Marie Endolorie.

            Le jardin des olives avec la statue en pierre de la Madone avec Enfant Jésus est aussi le lieu de culte.