Le château

Le Cateau de Gołuchów
Filiale du Musée Natinale à Poznaniu
ul. Działyńskich 2
63-322 Gołuchów
tel. 7615094
http://www.mnp.art.pl/oddzialy/zamek-w-goluchowie/

 

 

L’histoire du château situé au bard de la petite rivière Trzemna dépasse 400 ans. Sa forme d’aujourd’hui est le résultat de trois périodes de construction.

 Le château a été dressé en environ 1560 par Rafał Leszczyński. Au début c’était un château-fort.

 La deuxième période est liée avec le fils de Rafał -  Wacław Leszczyński, châtelain et voïvode de Kalisz, Grand Chancelier. Il a hérité Gołuchów en 1592 et a transformé le château en résidence .

La cour avec les arcades en style français est l’oeuvre justement de Wacław Leszczyński.

 

La fin du XVIIe siècle voit le déclin de la splendeur de la résidence de la famille Leszczyński qui vend ses biens de Gołuchów et le château qui durant plus de 150 ans demeurera inhabité. Les propriétaire succèssives, entre autre Słuszkowie, Swinarscy, Chlebowscy, Suchorzewscy, ont habité en dehors de Gołuchów. Au XIXedu bâtiment jadis splendide il ne reste qu’une ruine.

 

En 1853  Jan, Tytus Działyński- propriétaire de Kórnik achète Gołuchów pour son fils unique.

Quand celui-ci épouse en 1857 Izabella Czartoryska, fille du Prince Adam Jerzy Czartoryski, dirigeant du parti de l’émigration polonaise de l’Hôtel Lembert, Gołuchów devient la résidence du jeune couple qui n’en jouit pourtant pas longtemps. Jan Działyński, pour son participation à l’Insurection de 1863 est condamné à mort par les Prusiens et ses biens confisqués. Pendant quelques années il reste à l’étranger, le plus souvent en France et ce temps-là il ramasse sa célèbre collection de vases grecs. Aprés son retour il la remet avec le château en possession exclusive à sa femme Izabella. Ainsi il paie sa dette contractée pour les besoins de l’Insurection.

 

D’abord mal disposée pour Gołuchów, Izabella devient avec le temps sa grande admiratrice. Elle l’appelle même son «  paradis terrestre ». En 1872 les époux commencent la restauration du château. On fait venir les excellents artistes de France. Entre autres l’architecte Maurice August Ouradou, le sculpteur Charles Biberon et le peintre Louis Breugnot.

 

Pour le respect de la famille Leszczyński, les premiers propriétaires du château, Izabella garde tous les détails intérieurs et extérieurs de leur période et elle fait poser sur presque tous les cheminées leur blason « Wieniawa ». Mais l’ensemble est reconstruit au style de la rennaissance française selon le modèle des châteaux dela Loire.

 

Le château de Gołuchów est l’un d’un petit nombre de bâtiments dont on dit qu’ils ont été « habillés » en costume français. Beaucoup de décorations ornant la cour sont des détails originaux  achetés par Izabella Działyńska chez les anticaires en France et en Italie. A l’extérieur on peut trouver les copies de fragments des bâtiments de renaissance de l’Europe de midi.

 

Izabella a fait du château un musée. Grâce à ses riches collections le château de Gołuchów était, à côté du musée des Czartoryski à Cracovie (fondé par le frère d’Izabella – Władysław) l’un des plus connus musées polonais avant la IIeguerre mondiale.

 

Izabella est morte en France en mars 1899 mais elle a été enterrée à Gołuchów, dans la chapelle reconstruite dans ce but qui se trouve dans le parc. Six années avant sa mart elle a fait le Règlment des Princes Czartoryski à Gołuchów qui dans son statut garentit l’accessibilité de toutes les collections et leur indivisibilité. Ce musée privé a fonctionné jusqu’en 1939.

Pendant la deuxième guerre mondiale le musée a été ravagé. Les collections volées par les hitlériens ont été transportées hors du pays. Beaucoup d’objets ont été endommagés et beaucoup perdus. Ceux qui ont survécus ont été ramenés de l’Union Soviétique en 1956.

En 1951 le chateau est repris par Le Musée National à Poznań.

 

 Au rez de chaussé se trouve La Salle des Vases Antiques où 56 objets de 259 ramassés par Izabella et Jan Działyński sont exposés. Ce sont des vases attiques, égiptiens, de Carthage et de Galie. On peut y voir aussi une cheminée monumentale de la renaissance tardive ainsi qu’une table richement sculptée faite au XIXe des sculptures baroques d’anciens autels. Après la mort d’Izabella elle y a reposé pendant quelques mois avant d’être enterrée dans la chapelle.

 

La Salledes Antiquités est pleine de vestiges de la culture antique. Ce sont des collections du Musée National à Poznań, entre autres des bustes de marbre sur le modèle des bustes antiques et des peintures de la renaissance italienne. L’Ancienne Chambre à Coucher de la Princesse Małgorzata – destinée premièrement pour la belle soeur d’Izabella durant ses visites à Gołuchów –abrite un lit au baldaquin, les peintures liées avec la famille Leszczyński ainsi que des peintures de l’école italienne du XVI-XVIIIe siècle, un bureau incrusté et une cheminée du début XVIIe.

Dans les pièces gothiques parmi de nombreux objets gothiques on peut voir la sculpture de la Sainte Ursule, l’un des premiers objets d’exposition acheté par Izabella à Paris, faite à Utrecht debut XVIe,. L’escalier appellé grand escalier du château est un chef d’oeuvre de l’art artisanale de la fin du XIXe.

Les visiteurs du musée peuvent admirer la Bibliothèque avec ses collections de manuscrits du  XVI-XVIIe siècles, la Salle du Portrait Polonais où sont exposés entre autres les portraits de la famille Czartoryski et le portrait d’Anna Chlebowska de famille Swinarski, l’une des propriétaires de Gołuchów au XVIIIe, La Petite Chambre du Donjon avec ses vases  chinois et japonais, la Salle Royale décorée de splendides tapisseries et d’un plafon aux effigies des rois polonais et le Salon avec des oeuvres de la peintures française du XVII-XVIIe , la Salle à Manger où domine le portrait représentatif du rois Stanislas August Poniatowski (1732-1798) de Marcelo Baccarelli et la pièce Kredens(Buffet) dont le nom vient du temps de la famille Leszczyński, une grande cheminée italienne du XVIe et une terrine de noce en bois faite en environ 1540 en allemagne.

 

L’exposition dans la Salle Polonaise au sous sol retourne à la tradition dela Salle Polonaise du musée d’Izabella Działyńska. On y expose les portraits du Prince Adam Jerzy Czartoryski (1770-1861), père d’Izabella, le portrait d’Izabella de famille Czartoryski comtesse Działyńska (1830-1899) et de son mari Jan Kanty Działyński (1829-1880) ainsi que les portraits des derniers propriétaires : Adam Ludwik Czartoryski (1872-1937) et Maria Ludwika de famille Krasiński (1883-1958).

Dans la Salle de Musée faite selon le modèle de la salle à manger du château de Chaumont Izabella Działyńksa a exposé des objets de l’art artisanal : porcelaine de Lomoges, de la céramique française et italienne, des verres de Venise et de l’argenterie. Aujourd’hui on y trouve une grande cheminée et aux murs des gobelins présentant les scènes des guerres puniques.